• Claire

Comment dénicher sa robe de mariée éthique & écoresponsable ?

Mis à jour : juil. 31

La robe de mariée fait partie des objets les plus iconiques du mariage, elle se choisit au cours d'essayages, sur un coup de coeur. Aujourd'hui je vous livre mes astuces ainsi que 26 bonnes adresses, où vous pourrez trouver votre précieuse robe, tout en respectant vos valeurs et vos convictions écologiques !


Crédit photo : Sweet Ice Cream Photography

Une robe éthique et écolo qu'est-ce que c'est ?


Pour commencer, il faut rappeler que l'industrie textile est la seconde industrie la plus polluante au monde après celle du pétrole ! Je vous ai parlé du coût écologique des vêtements neufs dans l'article 20 astuces pour relevé le défi mariage rien de neuf il y a quelques mois, avec un chiffre étourdissant résultant d'une étude menée par l'ADEME : Un manteau neuf demande environ 110kg de matières premières pour être produit. Les robes de mariées neuves sont très certainement encore plus énergivores et auraient donc un impact énorme pour une durée de vie extrêmement courte. Alors que faire ?


Si vous souhaitez rendre votre mariage le plus écolo possible, voire zéro déchet, vous êtes peut-être familier du concept des cinq "R" donné par Béa Jonhson dans son livre "Zero waste home" : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Composter (root en anglais).


Nous allons essayer d'appliquer ces cinq règles à l'univers des robes de mariées :


  • Refuser d'acheter une robe neuve, 100% polyester, fabriquée en Chine, dans une chaîne de grand magasin ou sur internet à prix discount, c'est refuser un futur déchet et une production pas franchement éthique.

  • Réduire l'impact de l'achat d'une robe, en privilégiant l'utilisation d'un bien déjà présent sur le marché via l'achat d'occasion ou la location. Si toutefois la robe est achetée neuve, on essaiera de privilégier des matières naturelles biologiques, une fabrication locale et on pensera à l'après-mariage.

  • Réutiliser des objets déjà en circulation sur le marché en misant sur la location, le prêt, l'achat d'occasion... et ainsi relever le défi #riendeneuf de Zero Waste France.

  • Recycler ou Upcycler c'est à dire apporter des modifications à un objet existant, porter la robe de sa maman après l'avoir fait retoucher par une couturière pour la remettre au goût du jour par exemple.

  • Composter en théorie en fin de vie la robe doit être compostable et donc faite dans des matériaux naturels de préférence bio, tournez-vous vers des créateurs qui travaillent dans cette démarche si vous voulez acheter votre robe écologique neuve.


C'est bien beau sur le papier, mais par où commencer les recherches ?


1. Privilégier la location via des dépôts vente !


Une solution écologique et économique : refuser l'achat et donner une nouvelle vie à une robe qui a déjà une histoire ! De nombreuses enseignes proposent un service tout compris des essayages, aux retouches en passant par le pressing, à petit prix. Selon les magasins, les essayages peuvent se faire au showroom ou à domicile après avoir réalisé une présélection de quelques robes. Un bon plan pour porter une robe magnifique sans se ruiner, tout en limitant son impact sur la planète. Je vous invite d'ailleurs à lire cet article de Madame Tango pour en savoir un peu plus : Trouve ta robe de mariée en dépôts vente.


Voilà une petite liste non exhaustive des dépôts-ventes qui proposent des robes de mariées en location en France :


Crédit photo : Sweet Ice Cream Photography

2. Achetez votre robe d'occasion auprès d'un professionnel


Si vous n'avez pas trouvé votre bonheur dans la location et/ou souhaitez acheter votre robe de mariée, vous pouvez opter pour l'achat d'occasion auprès de professionnels et réutiliser ainsi une robe déjà présente sur le marché. Le bonus ? Vous allez faire de sacrées économies (les robes sont vendues jusqu'à -70% de leur prix neuf) et il n'y a pas de délais de commande ! La robe de vos rêves est disponible instantanément et vous pourrez aussi la remettre sur le marché une fois le mariage passé.


Visitez un dépôt-vente spécialisé dans la vente de robes d'occasion



Faites un tour dans les friperies & recycleries


Il faut beaucoup de chance et de patience pour dénicher la perle rare, mais certaines enseignes réalisent ponctuellement des ventes "mariage" ce qui facilite les recherches. Emmaüs a par exemple réalisé un salon du mariage en mars 2019 à Limoges avec une cinquantaine de robes allant de 15 à 150€ ! Renseignez-vous localement.


Crédit photo : Sweet Ice Cream Photography

3. Achetez votre robe d'occasion auprès d'un particulier


De plus en plus de mariées décident de vendre leur robe une fois leur mariage passé, on trouve beaucoup d'annonces sur internet de robes quasi neuves, pile dans les tendances, car issues des collections de l'année précédente, vous trouverez peut-être votre bonheur via l'une de ces plateformes :


  • Les Annonces de Mademoiselle dentelle : "le bon coin du mariage" des annonces postées en ligne par de jeunes mariées revendant des éléments leurs ayant servis le jour J, de la déco... à la robe de mariée ! Vous faites votre recherche par mots clés.

  • Vinted : spécialisé dans la vente de vêtement de particulier à particulier, vous pourrez facilement trouver des robes en renseignant dans le moteur de recherche votre taille et votre localisation et entrer directement en contact avec les propriétaires de robes vous intéressant pour un essayage ou un envoi postal si vous ne souhaitez pas essayer.

  • Le bon coin : spécialisé dans la vente d'objets de particulier à particulier, vous pourrez faire une recherche à l'aide mots clés dans une zone géographique plus ou moins étendue et contacter par email ou téléphone les personnes ayant déposé une annonce.

  • Marketplace de Facebook : de plus en plus d'utilisateurs de Facebook mettent leurs objets en vente sur cette plateforme simple et gratuite d'utilisation et on y trouve de nombreuses robes de mariées. Cela fonctionne par mot clé et par localisation avec la possibilité d'étendre la recherche aux villes voisines, vous contactez simplement les vendeurs par message pour avoir plus d'information. Il existe aussi des groupes Facebook dédiés à la vente d'occasion en France entre jeunes mariées et futures mariées.


Crédit photo : Sweet Ice Cream Photography

4. Recyclez ou upcyclez la robe d'un proche


Pour que cela fonctionne bien, il ne faut surtout pas se forcer à porter une robe que l'on aime pas et/ou dans laquelle on ne se sent pas à l'aise, optez pour cette solution seulement si vous avez eu un coup de coeur pour la robe de maman/mamie/tata... et que vous pouvez la faire retoucher pour qu'elle corresponde à votre morphologie et à vos goûts.


Parfois seul le tissu sera réutilisé, car le design n'est plus franchement à la mode (hum... les années 80). Vous pouvez confier ce tissu à la créatrice de la marque française Panachées qui co-design des robes sur mesure ou semi-sur mesure en revalorisant des vêtements et des tissus (de seconde main et de votre dressing). De la conception à la fabrication, tout se passe dans son atelier à Paris dans une démarche écoresponsable.


Il est aussi possible de louer ou emprunter la robe d'une connaissance, si celle-ci vous va à la perfection.



5. Se tourner vers l'achat neuf si celui-ci respecte des critères éthiques & écologiques


Faites travailler un créateur de robes de mariées écoresponsable


Certains créateurs se sont spécialisés dans les robes de mariées éthiques et écologiques et travaillent exclusivement avec des matières biologiques, en voilà une petite sélection :


  • Louise Valentine en Bretagne : soucieuse de l'environnement , Mariana imagine une collection de robes de mariées exclusivement fabriquées en France, avec des matières issues de l'agriculture biologique (tissus et de dentelles certifiés GOTS ou OKEO Tex 100).

  • Atelier C prime à Angoulême : de la conception à la réalisation sur mesure en France, Vanessa privilégie les belles matières, naturelles et bio.

  • Elsa Gary à Agen : créatrice pionnière dans les robes de mariées bio et écolo fabriquées en France, elle travaille notamment avec des fibres végétales et des matières naturelles (à retrouver aussi en boutiques dans plusieurs villes de France).

  • Kamélion couture à Nantes : créatrice travaillant dans une démarche éco-responsable et zéro déchet, elle réalise les robes seule du croquis à la fabrication. Avec une préférence pour les matières naturelles et un choix de ses fournisseurs pour leur proximité. Le respect de l’environnement est le mot d’ordre dans son atelier !

  • My philosophie à Paris : créatrice de robes de mariées dessinées en France et fabriquées avec éthique au Cambodge (couturières rémunérées justement, logées décemment, protégées en cas d’accident ou de maladie...), les tissus sont issus de l'upcycling (tissus produits en trop par les usines, récupérés afin de ne pas être jetés et transformés en robes).

  • En compagnie des Perdrix à Montpellier : créatrice de robes de mariées sur mesure en France, Marielle travaille dans une démarche éco-responsable de l'esquisse à la réalisation. Chaque robe est ajustée et réalisée avec les techniques de la haute couture, dans des matières 100% naturelles, certifiées bio et/ou de provenance européenne.


Robe Louise Valentine. Crédit photo : Bubblerock

Confiez la création et les retouches à une couturière


En faisant travailler une couturière localement : avec des tissus biologiques, éthique et/ou récupérés, vous aurez le contrôle sur la chaîne de production de votre robe et donc sur son "sac à dos écologique".


Pensez aussi au déstockage


Il s'agit principalement de prototypes, de modèles d'essayages ou de défilés, d'invendus et d'anciennes collections. Ces robes de mariée sont donc presque neuves, mais invendables dans les grands magasins. Elles sont conçues avec les mêmes tissus et les mêmes finitions, ont été très peu portées et sont en parfait état... alors, autant en profiter pour leur donner une nouvelle vie et faire en sorte que ces merveilles ne partent surtout pas à la poubelle !!!


C'est le concept de :




6. Évitez si possible (refuser)


Les robes de mariées "low-cost"


Les enseignes proposant des robes de mariées à "prix discount" que ce soit en ligne ou en magasin : le coût final extrêmement bas d'un produit neuf ne peut malheureusement s'expliquer que de deux façons : Des conditions de travail horribles et des ouvriers payés au lance-pierre + des matières premières de mauvaise qualité produites sans se soucier du coup écologique. Et ce prix déjà très bas comprend en plus un transport en bateau ou en avion depuis l'autre bout du monde... ce qui a forcément un coût écologique et financier... bref à éviter.


Les accessoires neufs inutiles et/ou superflus


Qui dit robe dit souvent : jupon, guêpière ou sous-vêtement adaptés, voile, traîne, bijoux, chaussures... la liste est (très) longue, mais peut bien évidement être raccourcie ! Je vous invite à lire l'article Retour vers le futur... de ta robe de mariée de Mlle Ecologeek sur le sujet. J'ai pour ma part limité ma tenue à : robe de mariée bustier, haut en dentelle, sous-vêtements (que je remets dans ma vie quotidienne), aucun bijou mis à part ma bague de fiançailles (que je porte tous les jours), des chaussures à talon pour la cérémonie (que j'ai fait teindre en bleu marine après le mariage pour pouvoir les porter facilement), et des baskets blanches en dentelle pour la soirée (empruntées à ma maman).


Enfin, il y a aussi l'option de porter une robe alternative c'est-à-dire... pas forcément longue et blanche, ce qui laisse beaucoup plus de choix !


Crédit photo : Sweet Ice Cream Photography

Il y a donc de nombreux moyens pour dénicher sa robe de mariée éthique et écologique sans se sentir frustrée ! Pour que cela ne devienne pas trop compliqué, organisez-vous en avance, faites des essayages et soyez prête à sortir des sentiers battus ! Bonne recherche :)


Si vous avez des astuces et/ou bonnes adresses supplémentaires, n'hésitez pas à les laisser en commentaire !





Cet article vous a plu ? Vous aimerez certainement ceux-ci :

- 20 astuces pour relever le défi Mariage rien de neuf !

- 25 astuces pour diminuer le budget de son mariage éco-responsable

- Comment préparer un joli mariage zéro déchet ? 10 gestes faciles à mettre en application :

- Un mariage participatif ? On dit Oui !


#robedemariée #mariagezérodéchet #mariage #astucesmariage #mariageecoresponsable

0 vue