• Claire

20 astuces pour relever le défi Mariage rien de neuf !

Mis à jour : août 5


Si vous êtes déjà dans une démarche de réduction des déchets au quotidien, vous avez certainement entendu parler du Défi rien de neuf lancé chaque année, début janvier par l'association Zéro Waste France depuis 2018. Le challenge ? Limiter au maximum ses achats de produits neufs pendant toute une année et privilégier les achats d'occasion, la réparation, la location, le prêt, l'emprunt, la mutualisation, l'échange... pour limiter son impact sur l'environnement et remettre en question son mode de consommation.



Quand on prépare un mariage, il y a forcément beaucoup d'objets neufs qu'il est très tentant d'acheter... je suis moi-même passée par là, mais j'ai aujourd'hui beaucoup d'astuces et de ressources (comme la méthode B.I.S.O.U proposée par Marie Lefèvre et Herveline Verbeken dans leur livre "J'arrête de surconsommer") pour ne passer par l'achat neuf qu'en ultime recours. Ce qui m'a donné une idée !


Et si on se lançait un défi "Mariage rien de neuf" ?

Un défi qui commencerait le jour de la demande en mariage (ou du premier jour de l'organisation du mariage) et qui s’étendrait jusqu'au jour J (ou même jusqu'à la lune de miel, soyons fous) !



Mais avant de vous donner des astuces pour limiter vos achats neufs, j'aimerais d'abord faire le point sur l'importance de cette démarche.


Avez-vous déjà entendu parler du concept de "sac à dos écologique" d'un produit ?

Il s'agit en quelque sorte de la partie immergée de l'iceberg, de toutes les ressources qui ont été nécessaires à la fabrication : matières premières, énergie, eau, mais également les coûts écologiques liés à l'approvisionnement, la mise en forme, la distribution... d'un produit. Quand on achète un vêtement neuf par exemple, c'est bien plus que quelques centaines de grammes de tissus... il faut aussi tenir compte des dizaines de kg de CO2 émis pour le produire, même si le coût écologique n'apparaît pas sur le ticket de caisse ! Zéro Waste France à d'ailleurs publié en septembre dernier l'article La "face cachée" de nos objets dévoilés par l'ADEME qui permet de visualiser l'impact de certains achats. Un manteau neuf par exemple demande environ 110kg de matières premières pour être produit, imaginez un peu la quantité de matières premières, d'eau et d'énergie nécessaires pour fabriquer une robe de mariée neuve !


Je sais que ce défi demande des efforts, mais il faut aussi voir le bon côté des choses : en plus de faire un geste pour la planète, vous aller sacrément réduire le budget total de votre mariage en éliminant les achats neufs ! Alors, vous êtes prêts ?



Voilà quelques pistes à suivre pour dénicher ou fabriquer soi-même les objets dont on peut avoir besoin pour un mariage et réussir ce défi #mariageriendeneuf facilement !


1. Privilégier la location, pour ce qui ne sert qu'une fois


Pourquoi acheter des objets qui ne seront utilisés que quelques heures alors qu'on peut facilement les louer ? La vaisselle durable et les nappages (nappes et serviettes) en tissus par exemple sont souvent proposés par les traiteurs ou les lieux de réception, vous éviterez ainsi la vaisselle et les serviettes jetables. Vous pouvez aussi louer des équipements pour la sonorisation (ou faire appel à un DJ qui aura tout le matériel nécessaire) plutôt qu'acheter du matériel qui ne resservira pas. Si votre espace de réception n'en propose pas déjà, vous pouvez certainement louer des tables et des chaises, ou encore une arche de cérémonie ! On peut aussi trouver les tenues des mariés en location dans certains magasins, par chez Graine de coton à Paris qui propose des robes de mariées à la location, mais aussi un dépôt-vente et un service de retouches ! Plutôt pratique pour ne pas s'endetter sur trois générations.


2. Optez pour l'achat d'occasion de ce que vous ne trouvez pas en location


Vous n'avez pas réussi à louer la robe de vos rêves ? Pas de panique, il existe de nombreuses pistes pour la trouver d'occasion : dans les dépôts-ventes, dans les vides dressings ou même chez Emmaüs. Mais également sur internet (avec une géolocalisation pour pouvoir essayer la robe ou le costume) avec Vinted, le market place de Facebook, Le bon coin. Il existe aussi des sites spécialisés dans l'achat d'occasion pour le mariage comme Annonces dentelle, le grenier de la mariée...


3. Utilisez des objets que vous possédez déjà


Faites un inventaire de tous les objets présents dans votre maison (ou celle de vos proches si vous êtes trèèèèès minimaliste) que vous pourriez utiliser pour vos tenues, pour la réception et pour la déco, n'hésiter pas à faire des listes en triant par catégorie. Par exemple pourquoi ne pas utiliser vos chaussures préférées ? Elles seront bien plus confortables si vous avez l'habitude de les porter, et on ne voit rien sous une robe longue. Vous vous marriez en petit comité ? Pourquoi ne pas prendre plaisir à utiliser le service vintage de votre mamie ou a lui emprunter ses jolis vases ?


4. Misez sur le détournement d'objet : il y a des trésors dans nos placards et dans nos poubelles !


Des bocaux en verre se transforment en vase, des tableaux noirs servent de supports pour écrire le menu ou un mot de bienvenue, des plantes aromatiques en pots trouvent leurs places sur les tables, des bouteilles de vin vide upcyclées deviennent des centres de tables, des pots de yaourt en verre font de jolis photophores... soyer créatif !



5. Emprunter des objets à des copines/cousines déjà mariées


Une amie s'est mariée l'année dernière et vous aviez adoré son urne de mariage fait main ou son super plan de table ? Demandez-lui si elle a gardé sa décoration et si vous pourriez lui emprunter quelques éléments clés (sans recréer son mariage à elle, bien entendu). Cela fonctionne aussi pour les prestataires, vous avez adoré le menu végétarien du traiteur de votre cousine ? Demandez-lui son numéro pour voir s'il correspond à vos attentes et à votre budget.


6. Mutualisez certains objets


Vous avez des amis / de la famille / des connaissances qui se marient la même année que vous ? Pourquoi ne pas proposer à chacun de faire une liste des objets qu'il peut mettre à disposition des autres dans un tableau partagé ? Pour mutualiser un objet et donc éviter l'achat neuf. Pour rendre ce tableau plus efficace, n'hésitez pas à faire un classement par catégorie : mobilier, vaisselle, décoration, cérémonie... Vous trouverez certainement votre bonheur ! Peut-être même ces jolies guirlandes style "guinguette" pour l'extérieur dont vous rêviez ou le bar à cocktail avec bonbonnières XXL auquel votre fiancé(e) tient tant.


7. Réparez ce qui peut l'être


Vous avez des escarpins parfaits pour compléter votre tenue, mais la semelle est abîmée ? Confiez-les à votre cordonnier. Pourquoi ne pas faire retoucher par une couturière la robe de maman ou le costume de papa ? Si ils sont à votre goût bien sûr, il ne s'agit pas de se forcer ! On peut aussi détourner l'usage de certains objets cassés ou hors d'usage : une vieille fenêtre ou une palette traîne dans votre garage ou chez vos parents ? Un peu de ponçage (un petit coup de peinture) et voilà un support pour votre plan de table fait à partir d'objets récupérés ou détournés !


8. Pensez à l'échange et au troc


Penser aussi à l'échange d'objet. Aujourd'hui il est possible d'échanger avec des inconnus grâce au site internet My troc qui propose de troquer des objets et services contre d'autres objets/service ou contre des noisettes (la monnaie du site) que vous pourrez ensuite "dépenser" sur My troc pour acquérir d'autres objets d'occasion ou services.


9. Utilisez le don en complément


Le site internet Geev propose de donner ou adopter facilement des objets d'occasion gratuitement. Avec le système de géolocalisation, vous pouvez simplement rechercher un objet et un lieu et voir s'il y a des choses disponibles près de chez vous ou mettre en ligne une annonce.


10. N'oubliez pas le glanage de ressources dans la nature


Des galets en bord de rivière ou à la mer, des feuillages et branchages en forêt, des fleurs des champs sur le bord des chemins, des pommes de pin et glands dans les bois, des roseaux près des étangs... de quoi décorer votre mariage zéro déchet sans faire d'achat.



11. Fabriquez certaines choses vous-même : longue vie aux DIY écoresponsables !


C'est à dire sans paillettes ni pistolet à colle. Les fanions dans des chutes de tissu ou de papier. Les faire-part à envoyer par email ou imprimer soi-même (option papier ensemencé pour une version 100% biodégradable) et à donner en main propre aux invités dans la mesure du possible. Mais aussi les cadeaux aux invités à faire selon ses ressources. Il est aussi possible de fabriquer certains accessoires pour compléter les tenues ! Comme le nœud papillon du marié (et des témoins) cousu avec amour par la mariée/future belle-mère/tata douée en couture à partir de tissu upcyclé !


12. Privilégiez une nourriture à faible impact


Si vous voulez rendre votre mariage plus écolo, appliquez ces filtres à vos achats alimentaires : local, bio, de saison, en vrac car le transport et les emballages alourdissent le sac écologique d'un produit. Limitez dans la mesure du possible la viande et les produits issus d'animaux dont la production demande plus de ressources. On trouve aujourd'hui des traiteurs dans cette démarche, qui privilégient des aliments bio, de saison, produit localement avec un maximum de produits frais et matières premières en vrac. Si vous trouvez la perle rare, vous pouvez au passage expliquer avec bienveillance que vous souhaiteriez éviter les verrines et les pailles en plastique. Mais si la quête du traiteur idéal est trop complexe ou trop onéreuse, une solution alternative est de préparer des buffets et de rendre son mariage participatif.


13. Rendez une partie de votre mariage participative


En demandant à vos proches de vous aider dans la préparation (en amont et/ou le jour J) vous aurez la possibilité de limiter les achats neufs et d'utiliser les compétences de chacun. Vous avez un tata couturière, un tonton bricoleur ou une cousine graphiste ? Demander de l'aide, dans la mesure du raisonnable et remerciez chacun avec un petit cadeau (rien de neuf bien sûr, du fait main ou de l'expérience...). Lauriane à rendu le vin d'honneur de son mariage ainsi que sa déco participative, elle vous donne des astuces dans cet article.


14. Cueillez-vous même vos fleurs localement pour qu'elles soient plus écologiques


Si vous souhaitez des fleurs fraîches le jour J, pensez à faire une cueillette avec vos témoins la veille du mariage ou le matin même : dans le jardin de mamie, en pleine nature ou dans un champ de fleurs en libre service comme les cueillettes chapeau de paille où vous payez les fleurs que vous ramassez au kilo, il y en a actuellement 32 dans toute la France. Vos fleurs fraîches seront ainsi locales et de saison, avec un bilan carbone et un budget très léger :) Une autre alternative éco-responsable est d'utiliser des plantes en pots et/ou des fleurs préalablement séchées (donc réutilisables).



15. Pensez au recyclage


Quand on pense aux alliances, on se dit tout de suite qu'il est impossible de ne pas acheter un objet neuf. Porter l'alliance de quelqu'un d'autre, acheté d'occasion non merci ! Mais avez-vous pensé à recycler de l'or que vous possédez déjà ? De nombreux joailliers acceptent de fondre vos gourmettes de baptême, chaines, boucles d'oreilles... pour fabriquer d'autres bijoux ! Fouillez vos placards, vous avez peut-être une bague en or léguée par votre arrière grand-mère ou un bracelet que vous ne mettez jamais, c'est l'occasion de leur donner une nouvelle vie et de symboliquement porter sur vous un objet qui a déjà une histoire liée à la votre. Si vous ne trouvez pas d'or à recycler chez vous, sachez qu'il existe aujourd'hui des artisans travaillant exclusivement avec de l'or recyclé, c'est le cas d'Or du monde par exemple.


16. Dites clairement à vos invités que vous ne voulez pas de cadeau physique


Que ce soit une petite phrase sur le faire-part, dit au téléphone ou de vive voix, pensez à exprimer vos souhaits en amont, par exemple:

  • nous ne voulons pas de cadeau du tout

  • nous souhaiterions un cadeau utile le jour du mariage (que chacun emmène un plat fait-maison pour le buffet ou quelque chose à boire...)

  • il y aura une urne pour nos projets futurs

  • nous voulons faire un don à une association...

C'est ce que nous avons fait pour notre mariage et nos invités ont plutôt bien joué le jeu. Nous avons informé les invités proches géographiquement du lieu de réception que nous ne voulions pas de cadeaux physiques mais qu'une urne serait mise à disposition s'ils souhaitaient déposer une enveloppe et à nos invités venant de loin que leur déplacement serait le seul cadeau que nous accepterions de leur part.


17. Optez pour l'achat neuf en dernier recours


Si vraiment vous acheter quelque chose de neuf privilégiez les circuits courts, les créateurs français et les producteurs locaux qui partagent vos valeurs et travaillent dans le même respect de l'environnement que vous !


18. Préparez vos poubelles en avance pour le jour J


Si vous avez la possibilité de mettre en place un bac à compost (pour la nourriture non finie dans les assiettes) sur votre lieu de réception et d'apporter beaucoup de boîtes réutilisables pour la nourriture en trop (à finir le lendemain ou a donner aux invités façon "doggy bag" écolo), c'est super ! Pensez aussi à prévoir des poubelles séparées pour le recyclage (verre, carton...) pour les consignes (si vous avez des boissons consignées) et enfin la poubelle grise pour ce qui n'est ni recyclable, ni compostable.


19. Agissez aussi après le mariage pour aider de futurs mariés


En partageant votre expérience et en "semant des graines" dans les esprits : Oui un "mariage rien de neuf" c'est possible ! En vendant/donnant les objets que vous avez utilisés pour votre mariage et en les remettant ainsi dans le circuit pour éviter l'achat neuf à d'autres personnes.


20. Expliquez votre démarche à votre entourage


Pour ne pas passer pour un(e) extraterrestre, il est important d'expliquer à vos proches pourquoi vous vous êtes lancé ce défi ! Cela va d'ailleurs très certainement vous guider dans le choix de vos témoins, mais aussi dans celui de vos prestataires éco-responsables, qui vous accompagneront dans cette préparation. Ce défi sera plus simple à mettre en place si les personnes qui vous accompagnent sont motivées par cette démarche et bienveillantes. N'hésitez pas à rejoindre des groupes de discussion, comme Mariage zéro déchet sur Facebook, pour partager vos idées et poser vos questions, "tout seul on va plus vite, ensembles on va plus loin !"





Pour aller plus loin, justement :

- Comment préparer un joli mariage zéro déchet ? 10 gestes faciles à mettre en application :

- Comment rendre son mariage plus éco-responsable ? 10 objets à éviter et leurs alternatives :

- Comment faire un plan de table sans (presque) rien acheter de neuf ?

- Un mariage participatif ? On dit oui !



#défiriendeneuf #mariagezérodéchet #mariageécoresponsable #mariage #astuces #zérodéchet