• Claire

25 astuces pour diminuer le budget de son mariage écoresponsable

Mis à jour : juil. 31

Si vous avez pris peur en découvrant le budget moyen d'un mariage et l'impact de celui-ci sur l'environnement, j'ai quelques petites astuces à vous transmettre ! J'ai trouvé des moyens pour réduire le budget de mon mariage tout en respectant mes valeurs éthique & écolo, et je vous livre dans cet article 25 façons de réduire le budget de votre mariage sans pour autant tomber dans du bas de gamme et du made in China !



1. Focalisez la diminution du budget sur les postes les plus coûteux : le lieu de réception et le traiteur


Si l'on regarde la répartition des dépenses classiques pour un mariage, on voit vite que le lieu de réception et le traiteur combinés occupent près de la moitié du budget ! C'est donc sur ces deux dépenses que nous allons nous attaquer en priorité.


Commençons par l'espace de réception : pensez à regarder les salles, les jardins et les lieux atypiques disponibles auprès de votre mairie et de celle des villes voisines. Il s'agit de lieux qui ne sont pas loués exclusivement pour les mariages, mais qui s’orientent sur les accueils de groupes. Les prix débutent à quelques centaines d'euros pour une journée. L'une de mes amies s'est mariée fin juin dans le parc d'un château mis à disposition par la mairie et une très belle salle de réception qui sert l'été aux colonies de vacances ! Si ce lieu avait été privé, elle aurait payé le double (peut-être même le triple) du prix ! Ne lésinez donc pas sur les visites et les recherches de votre salle, ce temps passé pourra vous faire économiser beaucoup d'argent.



2/ Mariez-vous en basse saison


Beaucoup de lieux de réception (privés) comme les domaines et les châteaux, souvent coûteux, possèdent deux grilles de tarifs : haute saison (souvent de mai à septembre) et basse saison (la plupart du temps d'octobre à avril). Les réductions en basse saison peuvent aller jusqu'à une diminution de 40% du prix de la salle ! C'est donc idéal si vous êtes flexible sur la date du mariage ou si vous avez toujours rêvé de vous marier en hiver au coin du feu, dans un lieu cosy avec de belles cheminées !



3/ Mariez-vous en semaine


Si vous voulez à tout prix célébrer votre union en haute saison, mais que vous êtes flexible sur le jour de la semaine, il existe aussi une option économique ! Je me suis mariée un vendredi à la fin du mois d'août, et cela m’a permis d’obtenir une remise de 40% sur le prix du domaine et de 10% sur le forfait de ma DJ. C’est un bon moyen pour se marier en pleine saison à un coût plus raisonnable. Et ça a aussi d'autres avantages : nous avons commencé la fête le vendredi (pour le mariage), continué avec la famille le samedi (pour un brunch et un dîner) et nous avons même pu profiter des invités restés plus longtemps le dimanche.


La règle d'or : prévenez bien vos invités en avance (via un Save the date par exemple) s’ils doivent prendre des congés. Pensez aussi à examiner votre calendrier, les jours fériés sont parfois collés aux week-ends !


4/ Essayez de limiter votre liste d'invités


Pour réduire le budget traiteur, une solution efficace est de se marier en plus petit comité, un mariage avec 60 invités coûtera forcément moins cher qu'un mariage avec 150 convives. Concernant la famille, il est judicieux, pour ne fâcher personne, d'inviter tous les oncles et tantes, tous les cousins et cousines (ou aucun cousin et cousine dans le cadre d'une famille très nombreuse) et de ne pas faire du cas par cas. Concernant vos amis, cela doit fonctionner au coup de coeur, qui sont les personnes que vous voulez vraiment voir à vos côtés le jour J ?


Pour ceux que vous hésitez à inviter, un bon compromis serait de les convier seulement à la cérémonie et au vin d'honneur, plutôt qu'au mariage complet (les collègues par exemple). Certains mariés choisissent aussi de ne pas inviter les enfants. Attention tout de même, si vos parents paient une partie du mariage, il est logique qu'ils souhaitent établir avec vous la liste des invités et convier certains de leurs amis proches.



5/ Remplacez les plats servis à l'assiette par des buffets


Si malgré tout votre liste d'invités reste longue, il y a d'autres moyens pour faire baisser le budget. Misez sur les buffets moins coûteux que les plats servis à l'assiette. Vous pouvez proposer un cocktail court et des buffets froids ou chauds, pour un repas en libre-service. Vous limiterez ainsi le nombre de serveurs nécessaires pour votre réception, et donc le coût total du budget traiteur. Une autre option est de proposer un cocktail dînatoire c'est-à-dire un cocktail très long et copieux qui fera office de repas du soir. Vous pouvez aussi opter pour plusieurs food truck. La solution d'un plat unique, qui se cuisine dans d'énormes marmites, servi par le cuisinier en personne est également très convivial et économique.


Demander si vous pouvez faire une dégustation avant de signer un contrat ! Faites attention lorsque vous réservez votre lieu de réception à ne pas avoir de traiteur imposé, car cela peut vite faire grimper la facture.



6/ Privilégiez les plats végétariens (ou vegans), des produits frais en circuit court, locaux et de saison


Si vous êtes ouverts à la cuisine végétarienne ou bien vous-même végétariens, vous aurez certainement envie de mettre à l'honneur des plats sans chair animale, le jour de votre mariage. Et cela aura une incidence sur votre budget puisque les asperges coûtent moins cher que le homard ! Cela pourrait par exemple vous permettre de choisir une cuisine végétarienne avec des aliments bio, locaux et de saison pour le prix d'une cuisine classique avec de la viande et des produits non bio, venant de loin.



7/ Rendez votre mariage participatif


Pour une option encore plus économique, vous pouvez mettre la main à la pâte et vous passer en partie voire complètement de traiteur, en rendant votre vin d'honneur ou votre repas participatif ! Cela demande de l'organisation et de l'anticipation, pour en savoir plus je vous invite à lire cet article, dans lequel j'interviewe Lauriane, qui a rendu son mariage participatif. Les avantages principaux : rendre son mariage participatif permet de faire de belles économies et de gagner du temps en déléguant à vos proches quelques tâches clés pour le jour J !



8/ Limitez les boissons alcoolisées


Proposez une grande variété de boissons sans alcool (jus de fruits, sirops, eau aromatisée de fruits frais, eau plate...), de la bière (avec la possibilité de louer une tireuse), et des vins. Évitez les alcools forts, qui coûtent cher et peuvent vite devenir un problème si certains invités en abusent, et prennent leur voiture en fin de soirée. Pendant le repas, vous pouvez servir un ou plusieurs vins et de l'eau du robinet préalablement mise en bouteille ou servie dans des carafes, pour éviter d'acheter de l'eau minérale en bouteille. Vous pouvez d'ailleurs télécharger gratuitement vos étiquettes "vivre d'amour et d'eau fraîche" ici ! Pensez à vérifier que votre traiteur ou lieu de réception ne demande pas de droits de bouchons et que vous serez en mesure de fournir vous-même les boissons.



9/ Un brunch du lendemain à moindre coût ou pas de brunch du tout !


Beaucoup de domaines facturent 1000€ supplémentaires pour la location de la salle le lendemain du mariage, ce qui est une somme ! Si beaucoup de vos invités, venus de loin, sont restés dormir sur place et que vous souhaitez profiter de leur présence, vous pouvez prévoir quelque chose de beaucoup plus informel à proximité du lieu d'hébergement : un pique-nique dans un parc, un brunch chez vous ou chez vos parents si il y a l'espace nécessaire... et préparer les plats à l'avance (cakes salés, tartes, quiche) que vous compléterez de légumes et fruits frais par exemple. Vous aurez certainement des restes du repas de la veille (surtout si vous avez opté pour des buffets). Au programme : décontraction et convivialité ! Nous avons organisé le repas du lendemain en petit comité dans le jardin chez mes parents, avec un buffet froid et une tireuse à bière, c'était parfait !



10/ Allez à l'essentiel


Faites l'impasse sur ce qui n'est pas important pour vous. Avant d'acheter quelque chose ou d'embaucher un prestataire, demandez-vous si cela rendra votre journée plus belle ou si vous en avez vraiment envie et besoin. Il s'agit d'un choix très personnel que vous êtes seul à pouvoir faire. J'ai par exemple choisi de ne pas embaucher de wedding planner (alors que j'habitais à l'étranger), de wedding designer (je gère la déco à base de récup') et de vidéaste (superflu à mes yeux), en gérant l'organisation complète avec ma maman et ma sœur (#supertémoin), en créant moi-même toute ma décoration, et en sachant que j'avais une photographe professionnelle pour capturer de beaux souvenirs, je ne regrette pas du tout ces choix ! J'ai aussi décidé de ne pas décorer les voitures des invités pour limiter les déchets (et personne ne s'en est rendu compte !)



11/ Faites vous-même toute votre déco de mariage à partir de vos ressources et devenez expert en DIY écolo


Des centres de table, aux cadeaux aux invités, en passant par l'urne... si vous aimez bricoler, vous aller adorer faire des économies sur la décoration ! Étant une bricoleuse dans l'âme, j'ai réalisé toute la déco de mon mariage avec beaucoup d'éléments récupérés (ou qui dormaient dans le grenier). Mon plan de table par exemple : fait à partir d'un cadre de fenêtre en bois, de cartes "plan de table" imprimées à la maison et suspendues sur une ficelle, grâce à des pinces à linge en bois que je possédais déjà. J'ai également fabriqué l'urne à partir d'un globe terrestre acheté d'occasion ! Mes centres de tables étaient élaborés à partir de pots en verre récupérés de différentes tailles et de bougies faites maison.



12/ Lancez-vous un défi "rien de neuf" pour votre mariage


Ne rien acheter de neuf pour son mariage est aussi une bonne solution pour surveiller ses dépenses. Le challenge ? Limiter au maximum ses achats de produits neufs et privilégier les achats d'occasion, la réparation, la location, le prêt, l'emprunt, la mutualisation, l'échange... pour limiter son impact sur l'environnement et remettre en question son mode de consommation.


J'ai d'ailleurs fait un article détaillé sur l'application du défi #riendeneuf au mariage que vous pouvez lire ici !



13/ Louez ou empruntez ce qui ne vous servira qu'une seule fois


Est-ce vraiment nécessaire de payer entre 1000 et 2000€ une robe blanche que l'on ne porte qu'une seule fois ? De plus en plus de mariées optent pour une robe en location ou de seconde main dont le prix est beaucoup plus abordable. On en trouve dans des dépôts-ventes, des magasins spécialisés dans la location ou sur internet auprès de particuliers (Vinted, Le bon coin, le Marketplace de Facebook...). Vous pouvez louer des accessoires (décoration, bijoux...) mais aussi toute la vaisselle et les nappages. Nous voulions limiter les déchets pour notre mariage et avons opté pour la location d'une vaisselle durable (céramique et verre) ainsi que des nappages et serviettes en tissu en passant par notre traiteur. Vous pouvez aussi emprunter certains éléments à des amies ou des membres de votre famille pour compléter votre tenue. J'ai par exemple emprunté les baskets blanches en dentelle de ma maman pour danser toute la nuit !



14/ Tenez vos comptes avec rigueur tout au long des préparatifs


C'est bien connu, quand on surveille ses dépenses régulièrement, on a tendance à mieux respecter son budget. Il existe de nombreuses applications pour tenir des comptes sur son smartphone, j'ai personnellement utilisée celle de mariages.net permettant de noter les prévisions et le coût réel du mariage tout au long des préparatifs, mais il est aussi possible de prendre des notes dans un carnet pour savoir qui à dépensé quoi et s'il reste un pourcentage à payer avec une date butoir. Au final, nous avons dépensé moins que le budget prévu initialement, victoire !



15/ Comparez avant d'acheter ou de signer un contrat


Avant de prendre une décision, prenez le temps de comparer. N'hésitez pas à demander beaucoup de devis pour une même prestation, les prix varient du simple au double ! Attention toutefois à ne pas choisir ses prestataires seulement en fonction du prix de leur prestation, il s'agit de comparer les offres et les compétences sans tombé dans le "discount", mais plutôt de chercher la perle rare qui correspondra à vos attentes et votre budget ! Et dans certains cas... ne pas hésiter à négocier un peu (surtout en basse saison).



16/ Ne vous forcez pas à faire ce dont vous n'avez pas envie


Qui a dit qu'on devait forcément imprimer les faire-part sur un papier luxueux, si cela nous convient de les envoyer par email ? Pourquoi devrait-on dépenser du temps et de l'argent à faire un plan de table, si l'on pense que les invités seront heureux de s'asseoir où ils veulent ? Qui a dit que les chaussures de la mariée devaient être blanches ?... C'est les mariés qui décident, un point c'est tout !



17/ Inspirez-vous et cherchez sur internet comment d'autre mariés on diminué leur budget tout en ayant un mariage green


Voilà quelques mariées qui expliquent les choix qu'elles ont fait pour leur mariage :

- Luizzati : Notre mariage zéro déchet

- Sortir les poubelles : Un mariage zéro déchet

- M comme Madame : Le mariage canon à petit budget de « 20 ans et un diamant »

Pensez à prendre des notes sur ce qui vous plait et vous semble réalisable, pour en discuter ensuite avec votre moitié ! Pinterest est aussi une vraie mine d'or pour les futurs mariés en quête d'idées !



18/ Utilisez des objets déjà en votre possession ou présents dans la nature


Pour limiter le budget et l'impact sur l'environnement, faire avec ses ressources est une clé importante. Faites un inventaire de ce que vous avez à disposition et de ce que vous pourriez trouver gratuitement. Les pommes de pin accompagnées de quelques bougies blanches font de jolis centres de table, si vous ne souhaitez pas de fleurs fraîches. De vieux livres vintage (empruntés à tata Simone) peuvent aussi devenir des éléments clés de votre déco... place à la créativité et au détournement d'objet !



19/ Boycottez les sites de ventes en ligne low-cost et les soldes


Type Aliexpress, (Amazon), Wish et compagnie, je sais c'est tentant... mais la qualité n'est jamais au rendez-vous ! Les articles vendus sont bien souvent faits dans des conditions pas très éthiques, viennent souvent de très loin et sont la plupart du temps de mauvaise qualité. Alors, autant ne pas perdre de temps et d'argent et zapper ces sites. Pareils pour les soldes, on a tendance à acheter des choses inutiles sous prétexte qu'elles ne sont pas chères et serviront bien à quelque chose (un jour). La seule exception : si il s'agit de quelque chose dont vous aurez besoin le jour J, que vous réutiliserez après le mariage et pour lequel vous avez eu un véritable coup de coeur !



20/ Cueilliez vos fleurs vous-même la veille du mariage


Si vous avez failli faire un infarctus en recevant le devis de votre fleuriste, sachez qu'il existe des alternatives ! Que ce soit dans le jardin de mamie si vous avez la chance d'avoir de jolies fleurs à disposition, en optant pour des fleurs séchées pour préparer les bouquets à l'avance ou via des champs de fleurs à couper, on peut faire de grosses économies sur les fleurs en les choisissant locales et de saison et en les cueillant soi-même. Une autre option un peu plus coûteuse est d'acheter ses fleurs en gros et de réaliser soi-même les compositions (mais c'est plus complexe de savoir d'où viennent les fleurs et comment elles ont été cultivées).


Si je vous dis que j'ai fleuri l'église et le lieu de réception de mon mariage pour un total de 27€ vous ne me croirez pas... et c'est pourtant vrai, nous avons cueilli les fleurs dans un champ de fleurs à couper la veille du mariage et préparé les compositions chez mes parents ! J'ai tout de même fait appel à une fleuriste professionnelle en complément, pour mon bouquet de mariée, la boutonnière du marié et les petites barrettes des témoins !



21/ Faire un tour sur certains salons du mariage


Même si vous n'achetez rien, ou ne signez pas de contrats ce jour-là, on trouve beaucoup de bonnes idées sur ces salons et cela permet aussi de mieux définir ce que l'on veut et ce que l'on ne veut (absolument) pas pour son mariage. Vous trouverez peut-être certains de vos prestataires. Il existe des salons du mariage alternatifs dans une démarche écoresponsable, c'est le cas du Wild wedding festival - les mariés sauvages en Alsace par exemple.



22/ Organisez la cérémonie, le vin d'honneur et la réception dans la même ville (idéalement sur le même lieu)


Vous limiterez ainsi vos déplacements, donc votre empreinte carbone (et celle de vos invités), et vous n'aurez pas besoin de louer ou décorer une jolie voiture pour l'occasion ! Certains prestataires facturent aussi les déplacements, vous limiterez donc les coûts supplémentaires. Cela vous permettra aussi de mieux profiter de la journée en évitant de perdre du temps sur la route. C'est plus simple avec une cérémonie laïque, que vous pouvez généralement organiser sur le lieu de réception, qu'avec une cérémonie religieuse où vous n'aurez pas forcément le choix du lieu.



23/ Choisissez des forfaits basiques


Quelle que soit la prestation, il existe souvent différents forfaits. Un moyen de faire des économies est de prendre majoritairement des forfaits de base. Pour la photographie par exemple, un forfait "photo de couple + cérémonie + vin d'honneur", sera beaucoup plus économique qu'un forfait "préparatifs des mariés + photo de couple + cérémonie + vin d'honneur + réception complète + première danse + gâteau + album photo format A3...). Nous avons opté pour un forfait allant de la fin des préparatifs des mariés au tout début du repas (environ 6h de prestation et plus de 700 photos !) J'ai aussi fait appel à une coiffeuse maquilleuse professionnelle, se déplaçant à domicile le jour J, en faisant le choix de ne pas faire d'essais. J'avais préalablement discuté de ce que je voulais avec elle et avais vu des photos de son travail, ce qui a eu pour conséquence une économie de 40% sur la prestation.



24/ Mettez votre budget dans les choses qui vous tiennent à coeur


Il peut s’agir de vos alliances made in France fabriquées dans un petit atelier qui travaille avec de l'or recyclé... ou de ce super groupe de musique que vous avez adoré au mariage de votre cousin. Nous avons opté pour la prestation d'une chanteuse et d'un pianiste pour l'animation de notre cérémonie religieuse. Nous aurions pu diffuser les musiques sur un CD, mais le fait d'avoir deux personnes en live était une expérience que l'on avait envie de vivre le jour J et nous y avons donc dédié une petite part de notre budget (sans passer par une prestation avec 15 musiciens non plus hein) ! Il s'agit donc d'identifier ce qui vous ferait vraiment plaisir et de voir si c'est réalisable en terme de budget, vous aurez surement de bonnes surprises.



25/ Après le mariage, pensez à vendre ce qui ne vous sert plus


Pourquoi laisser sa jolie déco dormir dans ses placards (ou prendre la poussière dans son grenier) quand quelqu'un d'autre pourrait en avoir besoin ? Que ce soit sur les brocantes ou sur internet, tout peut se vendre ! Les tenues des mariés (généralement à 50% du prix neuf), mais aussi le porte-alliance, l'urne (si elle n'est pas personnalisée), les panneaux directionnels, certains éléments de décoration...


Pour ce qui ne se vend pas (DIY, objet ayant peu de valeur...) vous pouvez certainement faire des heureux, en les donnant (sur le site de dons Geev par exemple) !



Vous l'aurez compris, il y a de nombreux moyens de réduire le budget de son mariage écologique sans se sentir frustré ! Il s'agit surtout de bien s'organiser en avance et de définir clairement un budget avec des postes clés, tout en étant prêt à mettre la main à la pâte ! Si vous avez des astuces en plus, n'hésitez pas à les laisser en commentaire :)





Cet article vous à plu ? Vous aimerez certainement ceux-ci :

- 20 astuces pour relever le défi Mariage rien de neuf !

- Un mariage participatif ? On dit Oui !

- DIY : étiquettes pour bouteilles d'eau & recette de la colle maison vegan

- Comment faire un plan de table sans presque rien acheter de neuf ?


#mariage #mariagepetitbudget #budgetmariage #mariageécolo #astucesmariage