• Claire

Comment préparer un joli mariage zéro déchet ? 10 gestes faciles à mettre en application :

Mis à jour : 30 nov 2018

Préparer un mariage zéro déchet, qu'est-ce que ça veut dire ? C'est être dans une démarche éco-responsable tout au long de ses préparatifs et le jour de son mariage, en essayant de ne pas créer de déchet (que du compostable ou du recyclable !). C'est à dire réduire son impact sur l'environnement en privilégiant l'utilisation de choses que l'on possède déjà, l'emprunt, l'achat d'occasion... afin de limiter l'utilisation de nouvelles ressources et que (presque) rien ne finisse à la poubelle. Je vous l'accorde, un mariage n'est pas l’événement le plus simple à organiser et cela peut vite devenir un casse-tête ! Alors, je vous ai concocté une liste de 10 astuces qui devraient vous aider à rendre votre mariage plus respectueux de l'environnement sans prise de tête.


1. Privilégier la location ou le prêt :

On applique les fameux "5R" du zéro déchet (merci Béa Johnson) dans l'ordre suivant : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, puis composter (en anglais Root). C'est parti ! Avant d'acheter quoi que ce soit, posez-vous d'abord les questions « Y-a-t-il quelqu'un dans mon entourage (famille, amis) qui pourrait me prêter ou me louer cet objet ? » si la réponse est oui, vous avez de la chance ! Si la réponse est non, demandez-vous alors :

« Est-ce que je pourrais louer cet objet à quelqu'un, à une entreprise ou sur internet ? » Par exemple : les tenues des mariés, les objets de décoration, les bijoux et accessoires (sauf vos alliances bien sûr). Si, après toutes ces recherches vous n'avez pas trouvé... pensez à acheter d’occasion, vous donnerez une seconde vie à un objet, ce qui est chouette aussi. Vous pourrez alors prêter, louer, donner, ou vendre cet objet après votre mariage. Pensez à réutiliser des objets du quotidien que vous ou vos proches possédez déjà (pour la déco c'est génial). Pour les objets que vous achetez neufs (il y en aura forcément quelques-uns), essayez de faire attention à leurs provenances, à leur impact écologique et aux conditions dans lesquelles ils ont été fabriqués (éthique...).

2. Miser sur une décoration naturelle et sur la récupération :

La nature regorge de matières premières fabuleuses (minérales et végétales) pour la décoration de votre mariage. Allez faire un tour en forêt pour récupérer cailloux, branches, feuilles, fleurs... et utilisez des objets que vous possédez déjà pour les mettre en valeur : vous pouvez par exemple faire vos centres de tables vous-même en réutilisant des pots en verre de différentes tailles (conserves, confitures, bouteilles, pot de yaourt...), ou emprunter des vases à votre entourage... Vous n'aurez plus qu'à cueillir de jolies fleurs la veille du mariage ou le jour J. J'ai une amie qui a décoré tout son mariage avec les fleurs du jardin de ses grands parents et c'était magnifique, écologique et économique ! Il faut juste croiser les doigts pour que les arbustes soient en fleur au bon moment et avoir un plan B au cas où cela ne serait pas le cas.

Bon à savoir : Les rondins de bois, les pommes de pin et les coquillages font aussi leur petit effet.


3. Fabriquer vous-même les cadeaux pour vos invités :

Pour cela il faut du temps et de la patience. Le plus important c'est de faire quelque chose que vous aimez faire et que vous savez faire : vous êtes douée en pâtisserie ? Faites des sablés avec le nom des mariés. Vous avez des fruits en grandes quantités à disposition ? Faites des mini pots de confitures. Vous savez faire des bougies ou des savons artisanaux ? Profitez de ce savoir-faire. Si vous n'avez pas le courage de vous lancer dans ces projets, regardez les spécialités de votre région et rappelez-vous que vous pouvez acheter beaucoup de choses en gros (chocolats, dragées, tisane...) et non en emballage plastique individuel. Faites vos propres emballages biodégradables ou réutilisez des contenants que vous avez déjà (cette vidéo vous donnera des idées !).

4. Bannir la vaisselle à usage unique :

La plupart des traiteurs proposent dans leurs prestations de la jolie vaisselle durable, lavable et réutilisable. Prenez l'option nappage en tissu pour les tables et pour les serviettes. Si vous n'avez pas de traiteur ou qu'il ne propose pas cette option, faites un tour dans les ressourceries, chez Emmaüs, sur Leboncoin, il y a même des prestataires de mariage spécialisés dans la location de vaisselle et d’objets vintage ! Évitez les boissons servies dans des bouteilles en plastiques si vous avez la possibilité de les trouver en verre, on trouve parfois même des bouteilles consignées (victoire !). Vous trouverez ici un tuto pour faire des étiquette pour vos bouteilles d'eau. Pour l’apéro, il faudra discuter avec le traiteur (s’il y en a un) et voir comment éviter les verrines en plastique à usage unique… mais ce n’est pas toujours gagné. Essayez de discuter en amont, d’expliquer votre démarche, certains comprendront.

5. Dire à vos invités que vous ne voulez pas de cadeaux

« physiques »

Pour éviter de vous retrouver avec des objets que vous n'utiliserez pas (vase en cristal, service de table complet alors que vous vivez avec chéri(e) depuis 5 ans, petites cuillères en argent...), dites à vos invités que vous ne voulez pas de cadeaux physiques, mais qu'une urne sera présente le jour du mariage s’ils souhaitent participer à votre lune de miel ou tout autre projet, vous pouvez aussi faire une cagnotte pour une association ou une liste de mariage en ligne.

6. Ne pas avoir peur de bousculer les traditions

Pour votre sortie de cérémonie par exemple, il est possible de ne pas produire de déchets. Vous pouvez, par exemple, demander à vos invités de jeter des pétales de fleurs, des feuilles d'arbre ou encore faire vos propres confettis 100 % biodégradables en perforant des feuilles d'arbre que vous aurez au préalable ramassées. Il n’y a d’ailleurs aucune obligation de jeter quoi que ce soit sur les mariés ! On peut aussi faire une haie d’honneur : tout le monde se tient la main et les mariés passent en dessous, les invités agitent des drapeaux en tissus ou des tambourins... il n'y a rien d'obligatoire, vous pouvez tout décider !

7. Faire attention à la papeterie de mariage

Qui dit mariage dit souvent « save the date », « faire-part », « carton réponse », « dress code », « menu », « marque place »... et j'en passe. Vous pouvez tout à fait prévenir vos invités avec un Save the date envoyé par email ou en privé sur les réseaux sociaux. Pour les faire-part, c'est un peu plus complexe... si vous ne souhaitez pas les envoyer par email, vous pouvez les imprimer vous-même sur du papier recyclé ou du papier ensemencé, ou bien prendre contact avec un imprimeur local pour connaitre ses prestations. Pour vos marques places (s’il y en a), de jolies feuilles d'arbre calligraphiées par vos soins seront du plus bel effet.


8. Un photobooth oui, mais sans imprimante sur place

Qui ne rêve pas de jolies photos le jour de son mariage ? De plus en plus de mariés font une animation « photobooth » en louant une cabine photo spéciale mariage ou en fabricant un décor de leurs petites mains. Le souci des cabines de location c'est qu'elles offrent le plus souvent la possibilité d'imprimer ses photos instantanément comme dans un photomaton. Et si la photo n'est pas réussie on la jette et on recommence. Pour éviter cela, ne proposez pas d'impressions sur place. Récupérez les fichiers photos et envoyez-les à vos invités après le mariage. Petit plus : cela vous permettra de vous replonger dans votre mariage une fois la fête terminée et d'envoyer un petit mot de remerciement par la même occasion.

9. Lutter contre le gaspillage alimentaire

Une très grosse source de déchet vient de la nourriture, qu'elle soit gaspillée dans l'assiette, avant ou après. Vous pouvez limiter ce gâchis en choisissant des plats que tout le monde aime et en réduisant un peu les quantités si vous servez les plats à l'assiette. Le système du buffet permet par exemple à vos invités de ne choisir que ce qu'ils aiment (et seulement ce qu'ils vont manger) et vous pourrez finir les restes avec vos familles et amis le lendemain à l'occasion d'un brunch ou d'un pique-nique. Essayez de consommer local au maximum, surtout pour les produits frais. Vous pouvez aussi privilégier des plats végétariens ou végétaliens qui généreront moins de déchets dans leur production, que des produits issus d'animaux. Enfin, rappelez-vous que tous les déchets alimentaires sont compostables, discutez avec votre traiteur ou la personne en charge pour voir s'ils peuvent trier et composter les déchets (c'est pas toujours possible, mais qui ne tente rien n'a rien) !


10. Anticiper et planifier

En réfléchissant en avance à ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas, en discutant dès le début de vos convictions écologiques avec vos prestataires, vous éviterez beaucoup de déceptions et de frustrations. Ne reprochez pas à votre traiteur ses bouteilles d'eau en plastique le jour du mariage si vous n'avez jamais mentionné que vous souhaiteriez du verre ! Demandez des conseils à des amis qui partagent vos valeurs ou sur des groupes Facebook zéro déchet ! Si vous ne pensez pas pouvoir organiser votre mariage seul, il y a aussi des programmes d'accompagnement en ligne et des wedding planner spécialisées dans les mariages éco-responsables dont le carnet d'adresses pourra vous faire gagner du temps (vous en trouverez quelques uns ici).


Bonus : Faire de son mieux

Réduire ses déchets n'est pas une chose facile, surtout quand on organise un événement réunissant une centaine de personnes, le plus important est de faire de votre mieux, petit à petit, et de bien planifier en amont. Ne vous culpabilisez pas si vos premières tentatives échouent... vous faites de votre mieux :)

Vous avez d'autres idées pour un mariage (presque) zéro déchet ?

Laissez-les en commentaires !



Vous voulez aller plus loin ? Lisez l'article : Comment rendre son mariage plus éco-responsable ? 10 objets à éviter et leurs alternatives :

#mariage #mariagezerodéchet #lessismore #décomariage #blogmariage #myownprintabledesign #mariageecoresponsable #papeteriemariage

1,091 vues